HEPATITE A
Causes, symptômes, traitement, diagnostic

L’hépatite A est une infection très contagieuse du foie causée par le virus de l’hépatite A. Le virus de l’hépatite A figure parmi les virus hépatiques qui peuvent causer une inflammation affectant le bon fonctionnement du foie.

L’hépatite A est contractée via les aliments ou de l’eau contaminée ou encore lors d’un contact avec une personne infectée par le virus. Les cas bénins d’hépatite A ne nécessitent pas de traitement et la plupart des personnes infectées se rétablissent complètement sans avoir de dommages irréversibles au foie.

Avoir une bonne hygiène, comme se laver régulièrement les mains, est l’une des meilleures façons de se protéger contre l’hépatite A.

Notons enfin que des vaccins efficaces sont disponibles pour celles et ceux qui sont les plus exposés aux risques de contracter l’hépatite A.

 

 

Symptômes de l’hépatite A

Les signes et symptômes typiques de l’hépatite A n’apparaissent pas avant l’incubation du virus dans le corps durant quelques semaines. Les signes et symptômes du virus de l’hépatite A sont :

  • De la fatigue
  • Des nausées et des vomissements
  • Des douleurs abdominales et une sensation d’inconfort, en particulier dans la zone où est situé le foie, à la droite sous les côtes inférieures.
  • Une perte d'appétit
  • Une urine foncée
  • Des douleurs musculaires
  • Le jaunissement de la peau et des yeux (jaunisse)

Généralement, les signes et symptômes de l’hépatite A ne durent pas plus de deux mois, mais peuvent parfois durer jusqu’à six mois. A noter également que les personnes atteintes d’hépatite A ne présentent pas toutes les signes et les symptômes de la maladie !

Contagion de l'hépatite A

Prenez rendez-vous avec votre médecin si vous présentez des signes ou des symptômes suspects relatifs à l’hépatite A.

Si vous avez été exposé au virus de l’hépatite A, vous pouvez prévenir l’infection en vous inoculant un vaccin antihépatite A ou en vous soumettant à une thérapie par immunoglobulines dans les deux semaines suivant l'exposition. Avant de vous inoculer le vaccin contre l’hépatite A, votre médecin peut vous demander si :

  • Un restaurant où vous avez mangé récemment a été le théâtre d'une épidémie d'hépatite A
  • Un de vos proches a été diagnostiqué positif à l’hépatite A
  • Vous avez eu récemment une relation sexuelle avec une personne atteinte d’hépatite A
  • Vous avez récemment partagé une seringue d’injection de drogue avec quelqu’un qui a l’hépatite A

 

 

Causes de l’hépatite A

L'hépatite A est une infection causée par le virus de l'hépatite A. Généralement, le virus de l’hépatite A se transmet par l’intermédiaire d’une absorption involontaire de petites quantités de matières fécales contaminées.

L’hépatite A infecte alors les cellules du foie et provoque une inflammation. L'inflammation peut affecter le bon fonctionnement du foie et causer d'autres signes et symptômes.

Hépatite A : Transmission

Le virus de l’hépatite A peut être transmis de plusieurs façons. Voici quelques manières dont le virus de l'hépatite A peut être transmis :

  • Quand une personne prépare de la nourriture ou un repas, sans s'être lavée les mains après un passage aux toilettes
  • Quand une personne boit de l’eau contaminée par le virus de l’hépatite A
  • Quand une personne consomme des mollusques crus venant d’une eau polluée par le virus de l’hépatite A
  • Quand une personne a été en contact avec une autre personne infectée par le virus de l’hépatite A, même si cette dernière ne présente pas de signes ni de symptômes
  • Quand une personne a eu des relations sexuelles avec une personne infectée par le virus de l’hépatite A

 

 

Facteurs de risque de l'hépatite A

Vous êtes exposé à un risque potentiel de contracter le virus de l’hépatite A si :

  • Vous voyagez ou travaillez dans des régions ayant un taux élevé d’hépatite A
  • Vous avez une relation homosexuelle mâle
  • Vous êtes séropositif
  • Vous consommez des substances illicites injectables ou non injectables
  • Vous vivez avec une personne qui a l’hépatite A
  • Vous avez reçu des concentrés de facteur de coagulation en raison d’une hémophilie ou autre

Hépatite A : Complications

Signes et symptômes persistants de l’hépatite A

Un petit nombre de personnes atteintes d’hépatite A continuera à éprouver des signes et des symptômes d’infection, plusieurs semaines de plus que la normale. Pour ces personnes, les signes et symptômes de l’hépatite A peuvent disparaître puis réapparaître pendant quelques semaines. Bien que les signes et les symptômes de cette forme d’hépatite A se produisent sur une longue période, elle n’est pas plus grave qu’une infection d’hépatite A qui cause des signes et symptômes habituels.

Hépatite A et insuffisance hépatique aiguë

Dans de rares cas, l’hépatite A peut provoquer une insuffisance hépatique aiguë qui est une perte soudaine de la fonction du foie. Les personnes les plus touchées par cette complication sont généralement celles qui souffrent de maladies chroniques ou encore les personnes âgées. L’insuffisance hépatique aiguë nécessite une hospitalisation ainsi qu’une surveillance de traitement. Dans certains cas, les personnes atteintes d'insuffisance hépatique aiguë peuvent nécessiter une greffe du foie.

Diagnostic de l’hépatite A

Des analyses de sang doivent être effectuées afin de détecter la présence d'hépatite A dans votre corps. Un échantillon de sang est prélevé, le plus souvent par l’intermédiaire d’une veine de votre bras et envoyé à un laboratoire pour être analysé. Votre médecin peut également parler avec vous des signes et symptômes dans un but de diagnostic éventuel de l'hépatite A.

 

 

Traitements et médicaments contre l’hépatite A

Jusqu’à ce jour, il n’existe aucun traitement spécifique pour l’hépatite A. Votre corps va éliminer par ses propres moyens le virus. Dans la plupart des cas, le foie est complètement guéri après un à deux mois sans avoir subi de dommages permanents.

Le traitement de l’hépatite A est généralement fondé sur les actions curatives contre les signes et les symptômes de la maladie. Pour cela :

  • Attendez-vous à ressentir une diminution d’énergie. Beaucoup de personnes atteintes d’hépatite A se sentent fatiguées en accomplissant leurs tâches quotidiennes. Reposez-vous quand vous ressentez le besoin de le faire. Vous pouvez vous sentir fatigué et malade pendant quelques mois.
  • Trouvez des moyens de faire face à vos nausées. Les nausées vous empêchent de manger. Trouvez également des moyens de rendre votre nourriture plus attrayante à manger. Plutôt que de manger trois grands repas, mangez de petites collations tout au long de la journée.
  • Donnez du repos à votre foie. Celui-ci peut avoir des difficultés à traiter les médicaments et l’alcool si vous avez l’hépatite A. Passez en revue tous vos médicaments avec votre médecin, y compris ceux prescrits sans ordonnance. Votre médecin peut vous recommander d'arrêter ou de changer certains de vos médicaments. Arrêtez de boire de l'alcool si vous présentez des signes ou des symptômes d’infection de l'hépatite A.

Remèdes et mode de vie à adopter avec l’hépatite A

Si vous avez l'hépatite A, vous pouvez prendre des mesures afin de réduire le risque de transmission du virus à votre entourage. Pour cela :

  • Évitez toute activité sexuelle si vous avez l’hépatite A car les activités sexuelles peuvent exposer votre partenaire à l’infection. Les préservatifs n’offrent aucune protection adéquate.
  • Lavez-vous soigneusement les mains après être allé aux toilettes. Frottez minutieusement vos mains pendant au moins 20 secondes et rincez-les bien. Séchez vos mains avec une serviette jetable.
  • Évitez de préparer de la nourriture pour vos proches si vous êtes infecté par le virus de l’hépatite A car vous pouvez facilement le leur transmettre.

Médecine alternative contre l’hépatite A

Aucune médecine complémentaire ou alternative ne s’est avérée utile dans la prévention ou le traitement de l’hépatite A.

Seul le chardon-Marie semble continuer d’attirer l’attention, notamment grâce à ses vertus très bénéfiques pour le foie. Les partisans du chardon-Marie recommandent en effet la plante pour traiter la jaunisse ainsi que d’autres troubles du foie.

Des recherches scientifiques sur les présumées propriétés guérisseuses du chardon-Marie ont conclu à des résultats mitigés. Mais beaucoup d’études ont été mal conçues, ce qui a rendu difficiles les conclusions quant à son utilité.

Si vous êtes intéressé(e) par une éventuelle utilisation du chardon-Marie, veuillez d’abord parler des risques et des avantages avec votre médecin.

 

 

Prévention contre l’hépatite A

Le vaccin contre l’hépatite A peut prévenir l’infection par le virus. Le vaccin est généralement administré en deux doses, la vaccination initiale suivie d’une injection de rappel six mois plus tard. Les catégories de personnes suivantes sont vivement recommandées de se vacciner contre l’hépatite A :

  • Les enfants âgés de 1 an ou les enfants plus âgés qui n’ont pas encore reçu le vaccin à l’âge de 1 an
  • Les travailleurs de laboratoire qui peuvent entrer en contact avec le virus de l'hépatite A
  • Les hommes qui ont des rapports sexuels avec d'autres hommes
  • Les personnes qui prévoient de voyager dans des régions du monde ayant un taux élevé d'hépatite A
  • Les personnes qui consomment des substances illicites, y compris les drogues injectables ou non injectables
  • Les personnes qui reçoivent des concentrés de facteur de coagulation dans le cadre de leur traitement médical
  • Les personnes atteintes de maladies chroniques du foie

Si vous craignez d’être infecté par le virus de l’hépatite A, demandez à votre médecin si vous pouvez vous administrer le vaccin.

Suivre les consignes de sécurité lorsque vous voyagez

Si vous voyagez dans des régions où une épidémie d’hépatite A sévit, vous pouvez aider à prévenir une infection en pelant et lavant soigneusement tous les fruits et légumes frais vous-mêmes et en évitant les viandes crues ou mal cuites.

Ne buvez que de l’eau en bouteille et utilisez exclusivement celle-ci lorsque vous vous brossez les dents. Demandez à ce que vos boissons ne soient pas servies avec des glaçons. S’il n’y a pas d’eau en bouteille, faites bouillir l’eau du robinet avant de la boire.

Adopter une bonne hygiène

Lavez-vous souvent les mains afin de vous aider à vous protéger contre l'infection d’hépatite A. Lavez-vous les mains après avoir été aux toilettes, avant de préparer à manger ou après avoir changé la couche d’un bébé. Par ailleurs, ne partagez jamais les serviettes, les ustensiles de cuisine ou les brosses à dents.

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant l'hépatite A.